Rechercher dans ce blog

lundi 2 août 2010

Apprendre... Oui, mais comment ?

L'apprentissage est l'un des piliers de la vie. Le tout petit bébé, dès la naissance et probablement avant, passe la plus grande partie de son temps éveillé à apprendre.

Il y a plusieurs manières d'apprendre, plusieurs niveaux d'apprentissage.

Les niveaux d'apprentissage

Le niveau de l'observation.
Au tout début, il y a l'observation. C'est de cette manière que le tout petit enfant commence son apprentissage du monde : en regardant autour de lui, en écoutant ses parents, ses grands frères et sœurs et tout son entourage.

A ce niveau, on ne sait pas faire l'action en question, on n'a pas appris, mais on peut expliquer beaucoup de choses, au moins sur un plan théorique. C'est en observant que l'on peut apprendre comment on marche sur la lune, comment un électron tourne autour du noyau de l'atome, ou plus simplement comment on fabrique une glace à 3 boules dans un cornet.

L'enfant de 2, 3, 4 ans peut voir d'autres enfants faire du vélo, mais n'en n'a jamais fait lui-même. Il comprend qu'il y a quelque chose qui s'appelle "vélo" mais est encore incapable d'en faire.

Le niveau du vécu, de la connaissance.
Si l'on continue, et bien que l'ordre ne soit pas toujours impératif, l'étape suivante est d'être l'objet de l'expérience.
Le petit enfant qui se voit offrir un vélo et que ses parents aident, le mettent en selle, le font avancer, peut alors expérimenter ce qu'est d'être sur un vélo.

Un autre exemple est d'aller chez le dentiste. A moins que vous ne soyez dentistes vous-mêmes, vous pourrez expliquer ce que l'on vous a fait, comment on fait un plombage ou une radio, mais il vous manque encore de faire effectivement pour que le savoir soit complet.

Vous pouvez lire autant de livres que vous voulez, faire des calculs de mécanique et de physique complexe, vous ne saurez faire du vélo qu'en faisant du vélo. Nous entrons là dans :

Le niveau du savoir, de l'expérience.
La connaissance effective, celle qui permet de provoquer un changement, arrive quand nous sommes nous-mêmes à l'origine de l'action, quand on s'entraine, quand on est la cause de l'expérience.

Le dentiste a le savoir-faire parce qu'il a eu l'entrainement nécessaire, qu'il a fait et refait de nombreuses fois les gestes de son métier.
L'enfant qui fait du vélo tout seul a appris lui aussi ce savoir faire, cette connaissance.

Et si vous croquez dans une pomme, vous saurez quel goût elle a, bien mieux que si je vous décrivais en détail le goût de la pomme...

En formation
Sachez choisir une formation qui vous propose les 3 niveaux, chacun apportant sa part de lumière à votre propre expérience.

Chez Génération Formation, nous insistons sur les 3 niveaux de l'apprentissage.
Pour le premier niveau, à chaque nouveau protocole, le formateur effectue une démonstration devant le groupe afin de permettre à chacun d'observer le "savoir en action".
Chaque stagiaire va ensuite vivre ce nouveau protocole comme sujet, en prenant une "vraie difficulté" qu'il a et va donc pouvoir comprendre le niveau 2.
Et, lorsque le stagiaire va pratiquer lui aussi ce protocole, c'est le niveau du savoir, de l'expérience, qui sera satisfait.

De là vient la faculté d'apprendre. Alors, si vous voulez vraiment profiter d'un stage...

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire