Rechercher dans ce blog

vendredi 20 août 2010

Le coaching, une discipline en plein essor

Mais tout d'abord, quelques mots sur ce qu'est le coaching. Si l'on regarde l'étymologie du mot, il revient en France après être passé chez nos voisins anglo-saxons et provient à l'origine d'un mot français : le coche. (Voir l'article sur wikipedia)
Le coche était le conducteur des voitures à cheval, c'était lui qui donnait la direction et les instructions pour que l'attelage arrive à la bonne direction.
Le coach moderne est lui aussi un pilote. Il est le garant de la bonne marche, des étapes efficaces et nécessaires pour que le coaché (ou client) arrive à la direction qu'il a choisi pour lui-même.


Le coaching n'est pas du conseil

Dans le domaine du conseil, le conseiller, l'expert, prend temporairement la place du client pour réaliser les objectifs de ce dernier. À court terme, le conseil peut paraître efficace, mais la connaissance, le savoir-faire, reste entre les mains de celui qui conseille.
Même dans les cas où il est prévu un « passage de connaissances », le vrai savoir n'est pas celui que l'on explique sur un tableau, même très bien présenté. Le vrai savoir est de pouvoir faire soi-même. Et pour savoir faire soi-même, il n'y a qu'une seule solution : faire... (vous pouvez toujours lire autant de livre que possible sur le ski, faire des calculs de physique et regarder toutes les courses à la télé, vous n'apprendrez qu'en chaussant vos propres ski...)

Au contraire, le coach n'a aucun besoin d'être un expert dans le domaine visé. L'expert est et reste le client, le coaché.
Alors, que fait le coach ? Eh bien, il est, lui, expert en méthodologie, en savoir apprendre, en analyse et compréhension des interactions entre les gens (la systémie).
C'est le jardinier qui sait comment planter harmonieusement, au bon endroit, arroser comme il faut, pour que les graines germent.

Il a de plus à sa disposition toute une boite à outils pour favoriser le chemin de son coaché vers l'objectif que celui-ci choisit.

Coaching et PNL
Tout coaching emploie des outils de communication. C'est donc tout naturellement que la formation de coaching de Génération Formation commence par dix jours de PNL, afin de bien maîtriser les bases d'une communication efficace.
Et comme l'apprentissage d'un métier nécessite également de comprendre ce que l'on va faire vivre à son client, la formation de coaching intègre des séances de coaching entre stagiaires, afin de pouvoir expérimenter tous les aspects et de vivre soi-même d'être coaché.

Et, tout comme en PNL, le coaching s'appuie avant tout sur un état d'esprit. Le coach sait que son coaché possède en lui toutes les ressources nécessaires pour réussir ce qu'il désire. Le coach est l'expert de la méthode, et le coaché est et reste l'expert dans son métier, sa vie, son sport.

Bon, tout ceci ne sont que des mots. La véritable expérience, le vrai apprentissage, c'est quand on fait soi-même l'expérience. Alors vous, c'est pour quand ?

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire