Rechercher dans ce blog

jeudi 5 août 2010

PNL ou Philosophie ?

Quand on me demande ce qu'est la PNL, je suis bien en mal de répondre par une phrase simple. Et pourtant, je la connais, l'enseigne et la vis copieusement depuis des années.

Il y a bien longtemps, Epicure disait que la philosophie était "une activité qui, par des discours et des raisonnements, nous procure la vie heureuse".
On pourrais définir la PNL presque de la même manière : "c'est une activité pratique qui a la vie pour objet, la neurologie comme moyen et, sinon le bonheur, la liberté pour but."

Ce qui est important à repérer, c'est les mots "activité pratique": la PNL n'est pas une théorie, encore moins une vérité immuable, mais bien des exercices, des expériences vécus donc, qui donne des résultats étonnants.
Le fait de mieux se connaître au passage n'est presque que la cerise sur le gâteau, même si cette cerise est si bonne à goûter.

Un autre mot important, la liberté. Le véritable but est d'être libre. Longtemps j'ai pensé que le but de toute philosophie, et la PNL en est bien une, était le bonheur. Il me semble plus juste aujourd'hui de dire que la PNL rend libre, libre d'être soi, déconditionné de son éducation (nous les appelons des programmes), libre de penser par soi-même, de décider de sa vie, d'agir comme l'on souhaite mais cette liberté ne donnera le bonheur que si celui qui l'utilise descend tout au fond de lui pour aller chercher ce qui compte vraiment pour lui, et s'il est prêt à sacrifier, pour le bonheur, l'ennui et la réussite. Et ce ne sont pas des sacrifices faciles !

En clair, mon travail est de rendre les gens libres, à eux ensuite de prendre le chemin vers leur propre bonheur...

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire